La Frontiera

est un espace artistique où l’on entre au 11 rue Jules Chaplain,
dans la rue, au niveau de la terre.

Son objectif est de devenir un point d’ancrage pour artistes ainsi qu’un lieu d’exposition et de création ouvert à un public curieux et actif dans son observation.

Pour les artistes, la Frontiera devient une attache tangible lorsque leurs créations, confrontées à celles de leurs pairs dans des expositions ou évènements collectifs, trouveront une résonance à laquelle ils ne s’attendaient pas.  L’action de prévoir est à dépasser.

Pour le public, l’objectif est la provocation d’un regard différent, dénué des codes habituels de marché ou de mouvance. Appréhender la créativité pure est la première mission donnée au spectateur, celle-ci étant remise à plat, en mettant côte à côte la production contemporaine, l’instinctif dessin d’enfant, ou l’acte de tisser un brocart selon des techniques millénaires. Ensuite, vient la réaction. Il faut la laisser venir.

La mission du lieu sera donc d’échapper à cette division, chacun pouvant passer de l’autre côté de la frontière librement.  

Grâce à une presse à gravure, un laboratoire photographique, une maison d’éditions de livres d’artistes, ainsi que la possibilité de proposer des ateliers, des conférences, des concerts, des lectures ou des expériences culinaires.
La Frontiera deviendra, au fil du temps, un lieu de mouvement vers l’avant et de création libre.